Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 08:53

Samedi 3 novembre: Récital Philippe Couvert, Polyphonies et tombeaux

 

Au programme:

 

Giovanni Bassano (1558 † Venezia 1617)
Ricercata passaggiata Prima
Nicola Matteis (Napoli c. 1650 † 1707 London)
Other Ayrs with full stops for the violin : Passaggio rotto & Fantasia
Paul von Westhoff (Dresden 1656 † 1705 Weimar)
Partiæ Violino Solo sonder Passo Continuo : Allemande – Courante – Sarabande – Gigue
Heinrich Ignaz Franz Biber (Stráz pod Ralskem 1644 † 1704 Salzburg)
XV. Sacronem Mÿsteriorum Sonatis: Passagaglia
Thomas Baltzar (Lübeck 1631 † 1663 London)
A Prelude for the Violin
Johann Georg Pisendel (Cadolzburg 1687 † 1755 Dresden)
Sonata à Violino Solo senza Basso : Præludio – Allegretto – Giga & Variazione
Johann Sebastian Bach (Eisenach 1685 † 1750 Leipzig)
Sei Solo à Violino senza Baßo accompagnato: Partia Seconda : Allemanda – Corrente – Sarabanda – Giga – Ciaccona
- - Philippe Couvert, violon – Leopold Widhalm, Nürnberg c. 1740 fecit - -


Chapeau-1-.jpeg

 

 

Né en 1964 d'une famille d'artistes rhodaniens, Philippe Couvert étudie le violon auprès du pédagogue Jean Lénert, l'harmonie et le contrepoint au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Membre de l'Orchestre des Jeunes de la Communauté Européenne (sous les baguettes prestigieuses de Claudio

Abbado, Leonard Bernstein, Antal Dorati, Seiji Ozawa, Georg Solti et Yuri Symonov), il se passionne pour la discipline du quatuor à cordes recevant les précieux conseils de Pierre Pénassou, violoncelliste du Quatuor Parrénin.
Violon solo de La grande écurie & La chambre du Roy (dir. Jean Claude Malgoire) depuis 1986, l'invité des meil- leures formations jouant sur instruments originaux (Hesperion XX, Collegium vocale de Gand, Il fondamento, Il seminario musicale, La Fenice, La petite bande, La simphonie du Marais, Le concert français, Les Boréades Tokyo, Les éléments, Ricercar consort). Philippe Couvert a fondé en 1988 L'académie Sainte-Cécile, un ensemble instrumental à la tête duquel il se produit partout en Europe et dans le monde, au concert comme au disque. Avec les chefs de pupitre de cet ensemble (Franck Pichon, Jean Luc Thonnérieux, Dominique Dujardin), il s'est constitué en un quatuor à cordes toujours jouant sur instruments d'époque. Le trio qu'il forme successivement avec le fortepianiste Zvi Meniker puis sa sœur Hélène Couvert et les violoncellistes Andrea Fossà puis Dominique Dujardin l'a mené de Eszterháza, Leipzig, Magdeburg, Palermo, Roma et Salzburg jusqu'aux Etats-Unis d'Améri- que (Ithaca, Lewiston, Philadelphia). On a pu l'entendre au récital (Sei Solo à Violino senza Basso de Bach) comme en soliste (concerto op. 61 de Beethoven), jouant les Ars Nova et Subtilior (Machaut) ou créant les œuvres de jeunes compositeurs (Francis Bayer, Olivier Bensa, Vincent Paulet, Dominique Vasseur).

 

Régulièrement sollicité lors de sessions pédagogiques (Curso de Música Antiga à Rio de Janeiro, Fondation Royaumont, Jeune Orchestre Atlantique, Magdeburger Zentrum für Telemann-Pflege und -Forschung), Philippe Couvert se trouve chargé de classes de maître aux Conservatoires de Lille et de Perpignan. Avec ses amis de L'académie Sainte-Cécile, il anime chaque été un stage de musique ancienne à Alligny-en-Morvan (Bourgogne).

 

Sa spécialisation reconnue lui vaut également de participer à des réalisations cinématographiques ayant fait date : Dangerous liaisons de Stephen Frears, Jefferson in Paris de James Ivory, Ridicule de Patrice Leconte, Tous les matins du monde d'Alain Corneau.

 

Entrée gratuite et participation libre. Le nombre de places est limité.

Dîner 19h30/20€ réservation 03 80 64 26 56

Début du concert 21h précises

Partager cet article

Repost 0

commentaires